DÎNER-DÉBAT ÉCONOMIQUE À DIJON ORGANISÉ PAR LE JOURNAL DU PALAIS SUR LA TRANSMISSION DES ENTREPRISES FAMILIALES

Par Thomas Hazebrouck Le 10.03.2014 à dijon 79 photos

Le journal du palais de Bourgogne, hebdomadaire économique du groupe ForumEco organise au restaurant La Cloche de Dijon un dîner-débat sur la transmission des entreprises familiales comme Hermès, L'Oréal, Lacoste, Jacques Dessange... nombreux sont les exemples de sociétés historiques qui ont vu leur famille dirigeante se déchirer lors du passage d'une génération à une autre. D'autres y ont laissé leur avenir ou on finalement fait l'objet de cessions externes. Malgré un désir de transmettre affiché par la grande majorité des dirigeants (entre 60 à 90 % des chefs d'entreprise, selon les études), seule une faible part des entreprises familiales est effectivement transmise à la génération suivante (14 % en France). Pourquoi un tel pourcentage d’échec alors que la notion même d’entreprise familiale se fonde sur une pérennité, fruit du passage de flambeau d’une génération à l’autre ? Y a-t-il une recette de la transmission fami- liale réussie ? L’anticipation en fait-elle partie ? Quels sont les écueils à éviter ? La famille apparaît-elle comme un frein ou un levier ? La transmission intergénérationnelle est d’autant plus délicate qu’aux éventuelles difficultés émotionnelles peuvent venir s’ajouter des problèmes juridiques, financiers et fiscaux, droits de mutation... Et une fois la transmission effectuée faut-il encore accepter l’idée de rupture pour éviter que l’entreprise s’enferme dans ses principes immuables : préparer l’avenir sans être prisonnier du passé... Autant d’interrogations dont les réponses seront dans le prochain numéro du Journal du Palais de Bourgogne du groupe ForumEco.

 

Pour y répondre ont été présents :

Geoffroy Secula, directeur du groupe Bourgogne Recyclage.

Francis Pennequin, gérant de la société Pennequin.

Vincent Martin, président du groupe Roger Martin.

Christophe Raboteau, consultant indépendant au sein de la franchise Wi Kane.

Jean-Luc Barçon, expert comptable - cabinet CGM à Dijon.

Gaëlle et Laurent Hubert, co-gérants de la société traiteur Le Gourmet à Dijon.

Juliette Chenu, co-gérante du Domaine Louis Chenu à Savigny-les-Beaune.

Loïc Obadia, notaire à Dijon.

Bernard et Benjamin Echalier, président du conseil de surveillance et président de la Fonderie Charolaise à Genelard en Saône et Loire.

Pour acheter des fichiers ou des tirages, merci de vous connecter ou de créer un compte.

Mot de passe oublié?

Vous ne possédez pas encore de compte?

Créer un compte